La misericorde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

20112016

Message 

La misericorde




La misericorde

En voici un autre exemple de Miséricorde celle du prophète Mohamed صلي الله عليه وسلم ,Un homme, prénommé Abdoullah ,Il était un alcoolique. Souvent, il était si ivre que, incapable de marcher,Cette scène se reproduisait de façon régulière.
un des compagnons du Prophète dit : « Que Dieu le maudisse! »
Mais le Prophète réprimanda le compagnon en lui disant : « Ne le maudit pas, car je jure, par Dieu, que tu n’as aucune idée à quel point il aime Dieu et Son messager. » (sahih al-Boukhari) Puis, il ajouta : « N’aide pas le diable contre ton frère. »

Il y a beaucoup à apprendre de l’attitude du Prophète.

Il y a matière à réflexion sur le lien affectueux qui les unissait, en dépit des péchés d’Abdoullah. Bien que Mohammed fût un prophète, cela ne l’empêchait pas d’être son ami et de blaguer et rire avec lui.

Abdoullah aimait beaucoup le Prophète et prenait plaisir à lui offrir toutes sortes de produits raffinés qu’on importait à Médine. À chaque fois qu’une caravane marchande arrivait avec des produits comme du beurre ou du miel, il en achetait pour le lui offrir. Plus tard, quand le marchand exigeait d’être payé, Abdoullah le conduisait chez le Prophète et disait au marchand : « Donne ton prix à cet homme. »

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) disait alors : « Ne me l’as-tu pas offert en cadeau? »

Et Abdoullah répondait: « Oui, ô messager de Dieu; mais je n’ai pas les moyens de le payer. »

Les deux se mettaient alors à rire et le Prophète payait le marchand.

Cela démontre que dans la société formée par le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui), les gens n’étaient pas divisés entre les pieux et les pécheurs, avec des interactions sociales inexistantes entre les deux groupes. Nous parlons, ici, d’une société unie et inclusive, composée de personnes se trouvant à différents niveaux de piété; certains étaient très vertueux, certains étaient modérés, tandis que d’autres tombaient plus facilement dans le péché. Mais nul ne vivait à l’écart et nul n’était ostracisé. Chacun faisait partie de la société à sa manière.

avatar
Admin
Admin

Messages : 95
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 27

Voir le profil de l'utilisateur http://forcemuslim.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La misericorde :: Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum